75% de nos clients sujets aux « impatiences » dorment mieux grâce à CLIMSOM ! - Climsom Pour que vos nuits soient aussi belles que vos jours

Aller au contenu

Menu principal :

75% de nos clients sujets aux « impatiences » dorment mieux grâce à CLIMSOM !

Pour les personnes sujettes au syndrome des jambes sans repos (maladie Willis-Ekbom), le besoin irrépressible de bouger, de marcher et d’agiter les jambes devient un véritable calvaire au moment de se coucher.

La fraicheur (carrelage ou jet d’eau froide) apporte dans la plupart des cas un soulagement mais cet apaisement est bref
et les impatiences dans les jambes reviennent rapidement lorsque l’on se replonge sous la couette.

Et si vous pouviez bénéficier d’une fraicheur continue et apaisante contre vos jambes tout au long de la nuit ?

C’est ce que découvrent avec une agréable surprise de plus en plus d’utilisateurs (cf. les nombreux témoignages,
parfois émouvant) et ce que nous souhaitons vous faire découvrir ci-dessous.       
Le surmatelas Climsom est un surmatelas fin (moins d’un centimètre !) qui se place sur votre matelas habituel,
sous votre drap-housse. Ainsi c’est tout votre poids de corps qui reposera sur une surface rafraichie…

Le surmatelas climatisé est parcouru de très fines tubulures à travers lesquelles passe de l’eau qui est refroidie (ou chauffée) par le thermo-contrôleur auquel il est relié.       


Vous pouvez donc choisir de 18°C à 48°C la température qui vous soulagera le mieux et qui apaisera les crises pour vous permettre de vous endormir plus paisiblement et d’améliorer la qualité de votre sommeil. Sur l’amélioration de la qualité du sommeil avec Climsom il y a d’ailleurs une étude intéressante du Centre du Sommeil de l’Hotel Dieu (Professeur Damien Léger).
Elle est consultable ici       
Est-ce que cela va fonctionner pour vous ?
La réponse est oui avec 75% de chance !


En pratique nos clients découvrent après quelques jours d’utilisation un confort nocturne et une qualité
de sommeil à laquelle ils avaient parfois renoncé depuis bien longtemps !

Retrouvez des jambes apaisées et un sommeil de qualité avec le surmatelas climatisé Climsom 
Témoignages  

J'ai découvert ce surmatelas grâce à l'association AFE, il m'a en partie sauvé ma vie, il est un bon complément en addition de mon traitement que j'ai trouvé après un an de recherche,
le surmatelas refroidissant me soulage les jambes la nuit je vous en remercie pour cela . NB : il faut remonter la température du matelas dans la nuit min à 20 -21°C car sinon cela fait très mal aux muscles et aux veines ( mon expérience en début d' utilisation du matelas quand je n'avais que cela pour me soulager , je le mettais à une température 15 -16°C )
Encore merci

Margaret G., La Tardière 

Je témoigne sur ce site (je le fais rarement) car pas seulement cette invention m'a beaucoup aidée à dormir(jambes impatiences), mais j'ai eu l'occasion de vérifier le service après vente de cette société. Après 2 mois de fonctionnement, mon appareil est tombé en panne, il ne refroidissait plus en dessous de 25° et il faisait un bruit difficile à supporter la nuit. J'ai téléphoné au n° renseigné sur le site, et on m'a conseillé de faire un nettoyage de l'appareil avec un aspirateur et avec de l'eau vinaigrée pour la cuve. Après cela, mon appareil ne marchais toujours pas, et alors on m'a proposé de m'envoyer un nouveau, et de ranger l'ancien en vue d'être repris plus tard. Toute cette affaire a duré 4 jours, et je suis de nouveau en possession d'un nouveau appareil, et , en plus, je réside en Belgique) J'ai rarement rencontré un service après vente aussi efficace! Merci encore
camelia b., Chênée

J'ai 61 ans. Je pratique le vélo (3500 à 4000 kms/an) mais cela ne m'empêche pas de souffrir du syndrome des jambes sans repos, au point que j'appréhendais le moment de me mettre au lit.
Réveillé plusieurs fois par nuit, et à la recherche perpétuelle de zones fraiches, mon sommeil n'était pas récupérateur. Mon épouse souffre quant à elle de bouffées de chaleur de la ménopause ce qui n'arrangeait pas ma recherche du 'frais'.
Mon chirurgien ne voyant pas la nécessité d'une opération, je me suis décidé, sur conseil de mon angéiologue, à acheter un sur-matelas Climsom.
Dès la première nuit, j'ai trouvé un réel confort. Je règle la température entre 24 et 26 degrés et enfin mes nuits sont reposantes.
Prochainement, mon épouse va tester Climsom pour ses bouffées de chaleur, mais j'avoue que je ne suis pas pressé de me séparer de mon sur-matelas.

Daniel L., Stenay

Voir d'autres témoignages
Pour en savoir plus…
Le syndrome des jambes sans repos a été observé pour la première fois au 17ème siècle par le neurologue anglais Thomas WILLIS… mais il n’a été désigné sous l’appellation « syndrome des jambes sans repos » qu’en 1944 par le neurologue suédois Karl Axel EKBOM.
C’est pourquoi le syndrome des jambes sans repos est également appelé « maladie de WILLIS-EKBOM ».
Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le livret réalisé par l’Association française des personnes affectées par le Syndrome des Jambes sans Repos… d’ailleurs devenue depuis le 17 mars 2012 l’association France Ekbom.
http://www.sfrms-sommeil.org/IMG/pdf/Maladie_de_Willis-Ekbom.pdf
 
Retourner au contenu | Retourner au menu